Livre

CERTAINES N’AVAIENT JAMAIS VUES LA MER – JULIE OTSUKA

Pour une vie meilleure ?

De tout temps les femmes, hélas, sont considérées comme des êtres humains dont on pouvait disposer selon le bien vouloir des hommes.

Dans ce récit c’est le cas de ces nombreuses japonaises qui sont embarquées (parfois de force) dans un navire pour rejoindre leurs maris (par correspondance), soit disant pour une vie sous de meilleurs hospices. Mais est-ce vraiment le cas ?

Peut-on rayer au fil des noeuds nautiques des origines, une manière de vivre, une langue maternelle pour s’intégrer dans un autre pays ?

À vous de le découvrir en lisant ce magnifique et poignant livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *