• Les écrivains du mois

    Giovanni Cristini

    Ce poète italien est trop peu connu de ce côté de la frontière. Je n’ai lu qu’un seul de ses ouvrages « Lettera ai figli e altri scritti familiari « . Cet auteur a débuté dans le journalisme entre autre dans « Giornale di Brescia « , le « Brescianotizie »et dans divers magazines tel que « Humanitas » et « Reading ». Cette « Lettera  » est plus qu’ un conte initiatique ou philosophique, c’est la plus belle déclaration d’amour pour son épouse et sa famille que j’ai pu lire. Chaque phrase, chaque paragraphe nous fait grandir comme si nous faisions partie de cette famille. Je vous conseille fortement de lire cet ouvrage car même s’il est écrit en italien,…

  • Livre

    CELUI QUI DISAIT NON – ADELINE BALDACCHINO

    ET S’IL N’EN RESTAIT QU’UN JE SERAI CELUI LA  « Devient on courageux par amour ou bien amoureux parce qu’on en a le courage ? « . Notre héros se pose la question et, tout au long de cet ouvrage, essaye d’y répondre. Cet Homme, par son « non geste », est à lui seul le visage de l’Humanité et de la Dignité de l’Allemagne, celle des : Scholl, Goethe, Kafka, Brahms, Gutenberg. « L’Histoire aime bien les rituels et les cérémonies, les baptêmes et les parades » tout comme toutes les histoires d’Amour depuis que le monde est monde. Alors de quel droit et pourquoi un « moustachu » empêcherait deux êtres de s’aimer pour un prétexte…

  • Film

    LA PISCINE – JACQUES DERAY

    PLONGEREZ VOUS DANS CELLE CI ? Ne vous fiez pas au titre de ce film ! Ce huis clos, car c’en est un, est aussi profond qu’un lac où seuls les monstres marins peuvent vivre et s’épanouir. Dans ce film, les monstres sacrés (car cela existe vraiment dans la vraie vie) sont Jean Pierre et Marianne. Ils passent des vacances inoubliables jusqu’à l’arrivée de Philippe et là, c’est le grand plongeon dans la jalousie humaine et, malgré la présence de la sublime Pénélope, c’est le drame. Drame de l’amour, de la folie, de « je ne sais pas ce qui m’a pris ? ». A vous de le découvrir en regardant ce…

  • Film

    LES OUBLIES – MARTIN ZANDVLIET

    DEVOIR DE MEMOIRE Les gens « bien pensants » considèrent qu’après la chute du nazisme le monde serait en paix. Hélas, le monde va découvrir l’horreur des camps de concentration et le début de la Guerre Froide. Occultons pour un bref instant tout cela pour « passer dans l’autre camp ». Nous ne parlerons pas des gradés mais de la troupe. De ces humbles soldats allemands prisonniers de guerre dans les pays libérés. Au Danemark, de jeunes troufions à peine sortis de l’adolescence sont obligés de déminer les plages. Et là l’horreur continue. L’hostilité non dissimulée des populations locales, la cohésion difficile des jeunes recrues à se mettre en place, puis la solidarité, l’espoir…

  • Livre

    APPRENDRE A LIRE – SEBASTIEN MINISTRU

    « Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu » Notre héros ne désire qu’une seule chose. Apprendre à lire et à écrire, car il veut pouvoir lire et signer de son nom d’éventuels papiers (administratifs ou non) lorsqu’il se retrouvera devant son Créateur. L’ancien écolier sarde fut arraché à son pupitre afin de surveiller les moutons. Durant toute sa vie, notre héros a regretté cet arrachement et à l’aube de sa vieillesse décide de combler ce gouffre qui est en lui. Pour cela, il demande à son fils, qui sait manier autant la plume que le Verbe, de l’aider. L’on peut à la…

  • Livre

    JANET – MICHELE FITOUSSI

    La vieille Europe et le Nouveau Monde ont, malgré ce que l’on veut croire, un point commun : le dénigrement de la Femme. Mais ne croyez-pas que celui-ci a empêché les femmes de se battre contre les préjugés (une femme journaliste et pourquoi pas Première Dame des États-Unis), les stéréotypes (une femme doit rester dans sa cuisine et s’occuper de sa famille) pour mener la vie qu elles souhaitaient. Janet Flanner a choisi sa vie. Elle sera journaliste pour le New Yorker. Elle s’installe à Paris dans les années 20 avec sa compagne Solita (et oui elle préfère la compagnie des femmes aux hommes). Elle reste pendant trois décennies en…

  • LES ECRIVAINS

    ALAA AL ASWANY

    Cet écrivain égyptien avec son écriture très effilée et tranchante nous montre le véritable visage de l Égypte moderne extrêmement à l’opposé de la vision touristique avec la Vallée des Rois ou du Sphinx. Dès « l’immeuble Yacoubian » il nous emmène par la main dans les petites ruelles du Caire pour entrer dans son immeuble si pittoresque et criant de vérité où les habitants pour survivre connaissent la solidarité mais également la trahison et les poids des conventions sociales.   Avec Chicago il nous plonge dans les Etats Unis d’Amérique de l’après 11 Septembre par les yeux d’un jeune étudiant égyptien. Puis avec son livre « Automobile Club d’Egypte » il nous téléporte dans…